La création du Festival de Cannes 

Comme chaque année à la même période, tous les cinéphiles se sont déjà donné rendez-vous pour le Festival de Cannes. Durant deux semaines, le sud de la France va rythmer au gré des films, des stars et des paillettes. C’est donc le moment parfait pour faire un retour dans l’histoire afin d’en savoir plus sur la création de ce Festival. La suite, c’est dans les lignes qui suivent. 

Une naissance contrariée par l’histoire 

L’idée de la création du Festival de Cannes est le fait du fonctionnaire Philipe Erlanger. Au cours de cette année 1939, il s’agissait en réalité d’une réaction à la mainmise des fascistes et des nazis sur le palmarès de la Mostra de Venise. Le 1er et le 20 septembre 1939 ont été notamment retenus. 

L’Hexagone s’est apprêté pour accueillir de nombreuses pellicules françaises et étrangères affrétées directement par paquebot par la compagnie MGM. Connue pour ses hôtels de luxe et particulièrement sa salle de projection de 1000 places, la ville de Cannes est l’heureuse élue au grand dam de Biarritz et Vichy. Bien sûr, tout le gratin du septième art est déjà prêt pour envahir la croisette, ex-boulevard de l’impératrice. 

Ce n’est pas sans compter sur le sort, car le même jour, l’Allemagne envahit la Pologne. Il faudra donc attendre 1946 pour voir la première édition du Festival de Cannes. Il se déroula du 20 septembre au 5 octobre, dans l’ancien casino de la ville. 

Du Grand Prix à la Palme d’or 

En 1946, la plus haute récompense attribuée était alors un « Grand Prix ». Sur les 44 films en compétition, 11 ont reçu cette distinction. En effet, chaque pays se voit attribuer un Grand Prix pour le meilleur film qu’il aura présenté. Au nombre des tout premiers lauréats, on peut citer « Le poison » de l’américain Billy Wilder ou encore « La symphonie pastorale » du français Jean Delannoy. 

Il est important de dire que cette première édition du Festival de Cannes fut un véritable succès. Le public suit ses péripéties aux actualités, diffusées à l’époque au cinéma, et fait ensuite un triomphe dans les salles aux films récompensés. 

Concernant la célèbre « Palme d’or », elle est attribuée à partir de 1955. Le symbole de la palme est inspiré des armoiries de la ville de Cannes. Selon la légende, ce serait Jean Cocteau qui aurait imaginé sa longue forme effilée. Le premier film qui la remporte est une comédie romantique, « Marty » de Delbert Mann. 

L’arrivée des starlettes  

L’arrivée des célébrités dans les années 50 a donné une nouvelle visibilité au Festival de Cannes. On peut citer Kirk Douglas, Cary Grant, Brigitte Bardot, Sophia Loren, Simone Signoret et bien d’autres. Par ailleurs, dans la même période, les starlettes ont fait leur apparition. Il s’agit de jeunes femmes inconnues du grand public recherchant la gloire grâce à leur beauté. Ces dernières faisaient le bonheur des photographes. 

Parmi les premières actrices à faire la promotion de leur film en maillot de bain, il y a Michèle Morgan ou encore Brigitte Bardot. Bien évidemment, les hommes ne sont pas en reste puisqu’en 1977, Arnold Schwarzenegger se présenta également sur les plages de Cannes. 

Lorsqu’on parle de récompenses dans le monde cinématographique, tous les regards se tournent vers le Festival de Cannes. Ce dernier est créé en 1939, mais la première édition n’a eu lieu qu’en 1946. Depuis, tous les cinéphiles se rencontrent à la même période de l’année pour vivre un moment unique. 

Retrouvez l’actualité du festival de cannes sur le site officiel ici


Auteur iSlyZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.